PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Lundi 26 Août 2019
R1C1 - 13h50 - VINCENNES
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Delmonica 1 Delmonica
  • Dioclès 2 Dioclès
  • Disco d'Occagnes 3 Disco d'Occagnes
  • Désir de Bannes 4 Désir de Bannes
  • Bavario de Beylev 5 Bavario de Beylev
  • Cyrus de Cayola 6 Cyrus de Cayola
  • Apéro Chenevière 7 Apéro Chenevière
  • Visage Pâle 8 Visage Pâle
  • Comedy Jet 9 Comedy Jet
  • Boy Dancer 10 Boy Dancer
  • Comtesse du Clos 11 Comtesse du Clos
  • Altius Fortis 12 Altius Fortis
  • Bad Julry 13 Bad Julry
  • Black Jack From 14 Black Jack From
  • Diego Sautonne 15 Diego Sautonne

Prix Isonomy : Al Wukair marche sur les traces de La Cressonnière

Huit poulains et pouliches de deux ans tentaient de marcher sur les traces d’une certaine La Cressonnière, dans le Prix Isonomy (listed – 2 ans – 1600 mètres – gazon), ce jeudi 20 octobre à Deauville. Facile lauréat pour ses débuts à Saint-Cloud, le « Fabre » Al Wukair confirme de la plus belle des manières.

Al Wukair (n°1 - G. Benoist), très plaisant lors de ses débuts victorieux à Saint-Cloud, remettait son invincibilité en jeu ce jeudi 20 octobre. Après avoir attendu à l'arrière-garde, le pensionnaire d'André Fabre s'est rapproché progressivement côté corde, venant en troisième position dans l'ultime virage. A 250 mètres du but, le fils de Dream Ahead a placé un superbe coup de reins, se détachant facilement de ses rivaux du jour. Souhaitons-lui le même avenir que La Cressonnière, la tenante du titre. Grégory Benoist était sous le charme de son partenaire : « Il a encore un peu flotté dans la phase finale, mais il n'a que très peu d'expérience. Il l'a fait néanmoins avec la manière et sera splendide l'année prochaine. Il représente une grosse écurie et Monsieur Fabre devrait le façonner comme il sait le faire. » André Fabre renoue avec la victoire dans cette listed, qu'il avait enlevée pour la dernière fois, en 1995, avec Suprême Commander.
Sœur utérine notamment de la championne GoldikovaGold Luck (n°8 - M. Guyon) devrait également rapidement prendre du caractère gras. Elle a regagné pas mal de terrain le long du rail, ce qui n'est jamais chose aisée.
Ces deux éléments très prometteurs devancent la « Rouget » Hebah (n°5 - C. Soumillon), qui venait d'ouvrir son palmarès à Salon-de-Provence.

 

 

Alexandre Decoopman, 20/10/2016 14:55:00
Voir les partants