PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Lundi 23 Septembre 2019
R1C2 - 13h50 - CRAON
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Smart Whip 1 Smart Whip
  • Nardo 2 Nardo
  • Culmination GB 3 Culmination GB
  • Karlstad 4 Karlstad
  • Magical Forest IRE 5 Magical Forest IRE
  • Gonzalo (GB) 6 Gonzalo (GB)
  • Menuetto GB 7 Menuetto GB
  • Alacovia 8 Alacovia
  • L'Ami Pierrot GB 9 L'Ami Pierrot GB
  • Carnageo 10 Carnageo
  • Shepton Joa 11 Shepton Joa
  • King Nonantais 12 King Nonantais
  • Elysian Star 13 Elysian Star
  • Artificier USA 14 Artificier USA
  • Sancho 15 Sancho
  • Angelo Dream 16 Angelo Dream

Quinté du mardi 10/09 : Balzac de l'Iton n'est pas venu pour rien !

Le quinté de ce mardi 10 septembre se déroulait sur l’hippodrome de Toulouse. Après le forfait du numéro 5. Banco Dry, ils n’étaient plus que quinze à s’élancer dans le Grand Prix Dynavena Maisagri Duran sur 2950 mètres, avec deux échelons de départ. Franck Nivard effectuait un long déplacement avec Balzac de l’Iton (n°14 – F. Nivard) et il a bien fait car le cheval s’est imposé avec la manière.

Arrivé depuis peu dans les boxs de Franck Nivard, Balzac de l'Iton (n°14 - F. Nivard) restait sur deux bonnes tentatives à Vincennes. Son mentor effectuait un déplacement ambitieux et l'engagement était rêvé ce mardi. Après avoir attendu pendant la première partie de la course, Balzac de l'Iton a entamé un premier rapproché dans la ligne d'en face, avant de se ranger dans le wagon de 2 à 2 au carré. Après avoir débordé Addax du Vivier (n°8 - N. Mathias) qui plafonnait, le cheval s'allongeait bien en pleine piste et il plaçait une attaque imparable, pour l'emporter assez facilement. Evidemment, Franck Nivard ne pouvait qu'avoir le sourire après la course : « Il est en forme et venait de bien courir à Vincennes, dans de bons lots. Je trouvais le lot à sa portée, ce qui m'a convaincu de me déplacer et j'ai bien fait car il s'impose plaisamment. Le cheval a eu un bon parcours et j'ai choisi de me rapprocher en face où j'ai ensuite pu me ranger dans un dos. Il est aussi bien à droite qu'à gauche. »

Actarus de Chambe (n°10 - I.P Blanchon) a profité du wagon de deux et ensuite du dos du lauréat pour venir sans effort. Le cheval a toujours eu pas mal de ressources pendant la course. Dans la phase finale il s'allongeait bien mais sans jamais pouvoir remettre en question la suprématie du lauréat. Bunker du Prieuré (n°2 - C. Terry) a pris les commandes lors du premier passage en face, ensuite, il a laissé passer Cap de Narmont (n°12 - D. Brossard) qui faisait le forcing à un tour de l'arrivée. Il a bénéficié de son dos pendant le reste de l'épreuve et il semblait capable dans le tournant final de lutter pour la gagne. Hélas pour ses preneurs il n'en était rien, une fois décalé du dos de l'animateur il n'avait pas le coup de reins escompté et il ne pouvait rien face aux chevaux du 2e échelon. Il finissait facilement troisième.

Comme énoncé au-dessus, Cap de Narmont a animé l'épreuve pendant un long moment. Pour prendre les commandes il avait toutefois dû consentir à un gros effort, qu'il a peut-être payé pour finir. En effet dans les 300 derniers mètres, il ne parvenait pas à contenir les attaques et il conservait même de justesse la 4e place aux dépends de Bleu Ciel (n°15 - A. Lamy). Ce dernier a été mené moins offensivement que les dernières fois et il a longtemps lézardé en queue de peloton. Il a réalisé une fin de course intéressante pour s'emparer de la 5e place.

La note : Bleu Ciel (5e à 4/1)

Fautif lors de ses deux dernières courses, Adrien Lamy a donc cette fois-ci changé de tactique avec Bleu Ciel (n°15). Le fils de Milord Drill a longtemps patienté en dernière position. Décalé dans la ligne droite, il est à créditer d'un plaisant effort final pour s'emparer de la 5e place. Il rassure ainsi son entourage et ses preneurs.

La déception : Braveheart Jiel (7e à 14/1)

Globalement régulier ces derniers temps, nous étions en droit d'attendre mieux de la part de Braveheart Jiel (n°7 - P. Le Moel). Certes, il s'est retrouvé un peu loin pendant le parcours, mais il était à hauteur de Bleu Ciel à l'entrée de la ligne droite. Il n'a pas été en mesure de soutenir son effort et a dû se contenter d'une modeste 7e place.

Côté rapports, le site GENYBET.fr a, une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux, sans notion d'ordre (rapports pour 1 €) sur la 1ère course du programme à Toulouse, le Grand Prix Dynavena Maisagri Duran.


-          GENYBET.fr (Top 5) : 70,65 €

-          PMU (Quinté désordre) : 31,50 €


Pourquoi ne pas tester, demain mercredi 11 septembre, le « Top 5 » sur le Prix Alain et Gilles de Goulaine, la 1ère épreuve du programme à Auteuil (R1) ?

Rendez-vous sur www.GENYBET.fr 

 

Damien Bazerque, 10/09/2019 14:43:00
Voir les partants