PROCHAINS DÉPARTS

  • Plat R2C6 . Prix Alphonse Bechtold
    18 000 €
    14h37 - 11 partants
  • Plat R1C5 . Prix de Lexington
    27 000 €
    14h55 - 7 partants
  • Obstacle R2C7 . Prix des Contades
    20 000 €
    15h17 - 11 partants
  • Plat R1C6 . Prix du Pont d'Ouilly
    28 000 €
    15h35 - 6 partants
  • Plat R2C8 . Prix de la Zorn
    14 000 €
    15h52 - 11 partants

Quinté du vendredi 12/07 : Clyde Barrow en est capable !

Le quinté de ce vendredi 12 juillet se déroule en nocturne sur l’hippodrome de Cabourg. Le Prix du Sap (3e course à 20h15) réunit seize chevaux âgés de 7 et 8 ans sur 2750 mètres, avec deux échelons de départ. Une épreuve pas si simple à déchiffrer. Associé à Yoann Lebourgeois (en photo après la victoire de Fizia à Cabourg, déjà pour Séverine Raimond), Clyde Barrow (n°16) trouve de belles conditions de course.

Clyde Barrow (n°16 - Y. Lebourgeois) est le plus argenté du lot ce vendredi et ce n'est pas sans raison. Le pensionnaire de Séverine Raymond comptabilise 20 succès en 40 sorties ce qui est assez révélateur. Certes, il a moins de marge que par le passé, il ne peut plus aller devant et dominer les débats, mais il a un redoutable changement de vitesse quand on peut le préserver. Avec trois parcours dans les jambes désormais il est revenu au top de sa forme et trouve un lot qui semble dans ses cordes. Mené par un driver en forme et en réussite à Cabourg il peut tout à fait renouer avec le succès. Au deuxième échelon, il faudra aussi se méfier de la candidature de la douée mais compliquée Carioca de Lou (n°15 - L. Abrivard). Enfin sage en dernier lieu, il s'est imposé avec la manière à Enghien, avec justement Léo Abrivard. A son affaire également corde à droite, sa seule tentative à Cabourg est victorieuse. Capable d'aller de l'avant, il pourrait profiter d'un ralentissement pour prendre les devants et en étant sage il peut tout à fait aller loin et lutter ainsi pour la palme.

De son côté, Braquo (n°14 - A. Dabouis) est également un sujet qui aime animer les débats. Il l'avait d'ailleurs prouvé cet hiver en s'imposant à Vincennes, en bonne compagnie. Depuis que son entourage le déferre des quatre pieds le cheval retrouve une seconde jeunesse et il fait toutes ses courses. Encore en dernier lieu, il n'a pas démérité à Sablé-sur-Sarthe. A son affaire aussi à main droite il a le droit d'ambitionner le succès. Même s'il n'est pas toujours aisé de rendre les mètres à Cabourg, il semblerait qu'avec ces profils de chevaux du deuxième échelon ce vendredi, des wagons se forment. Ainsi les chevaux des 25 mètres pourraient avoir une belle carte à jouer. Auteur d'un bon printemps, Brihana (n°13 - M. Mottier) peut profiter d'un éventuel wagon pour se rapprocher sans effort. Sa performance du 14 juin à Vincennes était prometteuse, il faut la racheter. Avec le parcours adéquat, elle peut s'immiscer à l'arrivée. Citons désormais le premier échelon, avec quelques chevaux intéressants. On pense notamment à Caporal La Borie (n°6 - F. Nivard). Le cheval vient justement de s'imposer à Craon, en partant au premier échelon, dans un lot qui tenait la route. Auparavant il avait dicté sa loi à Dozulé. Capable d'aller de l'avant et d'imprimer son train, il ne sera pas pieds nus, mais allégé dans sa ferrure. Au vu de sa bonne passe actuelle, il ne faudra pas le laisser aller à sa main devant...

Bien engagé en tête, on retrouve également Coup Chanceux (n°8 - E. Raffin). Lors de sa dernière sortie, le cheval courait sans prétention en étant ferré. Auparavant, pieds nus il avait aligné les sorties concluantes. Vite sur jambes, il a besoin d'un parcours favorable, mais il pourra ainsi être vite bien placé, non loin des premiers. Méfiance, car s'il est à portée de fusil il a les moyens de finir vite. Spécialiste de la piste de Cabourg, Boxeur des Baux (n°1 - P.Ph Ploquin) ne doit pas être oublié au moment du choix. Bon droitier, il vient de bien se comporter à Amiens, ce qui lui aura permis d'être au départ ce vendredi. Il n'a certes pas de marge, mais avec un bon déroulement de course il pourrait se distinguer. On peut enfin regretter que Copain du Cèdre (n°4 - D. Thomain) ne soit pas déferré, mais cela ne semble pas inquiéter son entourage. Il n'aura que des plaques sous les pieds et il devrait ainsi fournir sa valeur. Lors de sa dernière sortie, il commettait la faute dans un lot relevé, mais auparavant il s'était distingué à deux reprises. Mieux vaut donc le reprendre.

Conseil de jeu :

Couplé G/P 14-15-16

 

Damien Bazerque, 10/07/2019 13:47:00
Voir les partants