Prix Maurice de Gheest (Gr. II) : Gotland, incontestable leader

Premier semi-classique réservé aux poulains de 3 ans se tenant sur le parcours classique (2.700 mètres - GP) de la cendrée parisienne, le Prix Maurice de Gheest est revenu à son grandissime favori, Gotland, qui demeure invaincu pour sa sixième sortie publique. Toutefois, il aura donné quelques sueurs froides à ses nombreux preneurs en se montrant fautif lors du heat et de son canter d'échauffement.

Avant le coup, Philippe Allaire était particulièrement bien armé dans ce Prix de Maurice de Gheest et, seul Granon Védaquais (11 - Y. Lebourgeois) a déçu parmi ses quatre représentants, tout en se faisant remarquer ensuite à l'arrière-garde après sa disqualification au début. Général du Parc (9 - A. Abrivard), excellent deuxième ici, l'a empêché de former le trio gagnant. Bien parti, Gotland (11) et Eric Raffin patientent au sein du peloton, avant de passer à l'offensive en haut de la montée et de s'installer en tête, au prix d'une superbe accélération. Ensuite, le fils de Ready Cash, vainqueur de cette épreuve en 2008, repousse toutes les offensives pour s'imposer avec autorité, même si l'écart à l'arrivée n'est jamais conséquent avec lui. Le partenaire d'Eric Raffin confirme qu'il est bien le leader incontestable de sa promotion chez les mâles et fait dire à son driver attitré : "Aujourd'hui, j'ai pris mon temps au début, avant de faire feu aux 800 mètres. Comme d'habitude, le poulain a été au bout et a fait parler la classe, tout en faisant le minimum. C'est un "top", alliant vitesse et tenue, tout en ayant un bon mental. Il aime son métier !"

Tout près, Général du Parc confirme sa récente deuxième place du Prix Emmanuel Margouty en chipant de nouveau la deuxième place à Gatsby Perrine (10 - A. Barrier). Son partenaire Alexandre Abrivard était encore satisfait du comportement de son poulain : "Il a encore fourni sa valeur, mais Gotland est au-dessus de la mêlée. Il ne triche pas et n'a pas volé sa victoire."Gatsby Perrine s'octroie une nouvelle troisième place, tout près. En revanche, on retrouve un peu plus loin Get Happy (8 - J.P Monclin) pour la quatrième place, lui qui a certainement touché la roue du sulky de Général du Parcavec son antérieur droit en se décalant dans le tournant final.

Ce Prix Maurice de Gheest a tout simplement été une confirmation du Prix Emmanuel Margouty avec les trois premiers dans le même ordre.

 

 

Johann Longépée, 12/01/2019 10:40:00 CET